Négatifs et positifs

Tortose (Syrie), ancienne église Notre -Dame - 1859 Louis De CLERCQ Calotype H. 22,4 x L. 29,1 cm Inv. 2003.7.3

Tortose (Syrie), ancienne église Notre-Dame

Le calotype est le premier procédé qui permette d'obtenir à partir d'un négatif une infinité de positifs. Il est mis au point en 1841 par l'Anglais W.H. Fox Talbot

Simple feuille de papier enduite de nitrate d'argent puis trempée dans de l'iodure de potassium, le calotype s'utlise aussi bien sec qu'humide. Le temps de pose peut varier de quelques secondes à plusieurs minutes en fonction de la qualité de l'argent employé et des conditions climatiques de prise de vue. Le négatif est ensuite développé dans un mélange d'acide gallique et de nitrate d'argent (aussi appelé par Talbot "solution de gallo-nitrate d'argent"), lavé et fixé avec du bromure de potassium ou du thiosulfate de sodium.


Tortose (Syrie), ancienne église Notre -Dame - 1859
Louis De CLERCQ
Calotype
H. 22,4 x L. 29,1 cm
Inv. 2003.7.3
LIEN DIRECT IMPRIMER