Le matériel daguerrien

Plaque daguerrienne vierge - Vers 1842 Fabricant non identifié H. 10,5 cm x L. 8 x P. 0,1 cm - 30 g Inv. 99.10179.2

Plaque daguerrienne vierge

Le daguerréotype est constitué d’une plaque de cuivre recouverte d’argent et finement polie. Après l'avoir sensibilisée, grâce à de l’iodure d’argent, on lui fait subir un traitement avec une "substance accélératrice"  (iodure de brome ou bromure d’iode) qui permet de réduire le temps d'exposition à la lumière. La plaque ainsi préparée est placée dans la chambre noire pour la prise de vue. L’image enregistrée, d’abord invisible ("latente"), est révélée en l’exposant à des vapeurs de mercure au cours du développement.  La plaque est ensuite rendue insensible à la lumière par des bains de fixage et de lavage. Le daguerréotype obtenu est enfin enchâssé dans un cadre de verre pour le protéger de l’air, de l’humidité et des frottements qui le détériorent irréversiblement.
Le format le plus utilisé est le "quart de plaque" (environ 8 x 11 cm).


Plaque daguerrienne vierge - Vers 1842
Fabricant non identifié
H. 10,5 cm x L. 8 x P. 0,1 cm - 30 g
Inv. 99.10179.2
LIEN DIRECT IMPRIMER